Canaille…  en français ou en wallon, ça se prononce de la même manière et ça veut dire vaurien. Un genre fort apprécié dans les combats ou les guerres, où le peuple est utilisé comme chair à canons !

 

En 1995, quelques canailles se réunissent à Liège autour d’Yvette Lecomte et de Francis Danloy, musicien, pour mettre en valeur et interpréter, à la demande d’un résistant liégeois, tout un patrimoine de chansons de la résistance ou de prisonniers des camps de travail. C’est en leur mémoire qu’avec ce répertoire le groupe vocal « C’est des canailles ! » a vu le jour, pour apporter ce témoignage musical lors de commémorations du cinquantenaire de la libération des camps.

 

Cet esprit de résistance à toutes les oppressions, celles d’hier et d’aujourd’hui, anime ce groupe de chanteuses et chanteurs, amateurs dans le meilleur sens du terme. Ils sont convaincus de l’importance de faire entendre leurs voix citoyennes et d’affirmer le sens de leur engagement avec force, émotion, humour ou dérision, là où c’est nécessaire.

 

En révolte devant l’ouverture de centres fermés pour demandeurs d’asile

En solidarité avec le combat de ‘sans papiers’

En soutien aux actions de travailleurs pour sauver leur emploi

En participant à des manifestations pacifistes, culturelles, multiculturelles… organisées par des associations progressistes, de mouvements politiques, des milieux artistiques

En suscitant eux-mêmes des rencontres musicales solidaires

 

Les batailles d’aujourd’hui ne manquent pas. Le répertoire initial s’est élargi : des chants de lutte traditionnels, en différentes langues, aux autres expressions contemporaines de résistances. Ils sont accompagnés par un accordéon et leur canaille  présence sur scène colore leurs interprétations. Une rencontre conviviale avec le public ponctue le plus souvent leurs prestations.

 

Depuis plus de 15 ans, ces anachroniques chanteurs et chanteuses se questionnent, confrontent leurs points de vue, cherchent à donner une forme artistique à l’expression de leur désapprobation, de leur désarroi ou de leur colère, de leurs émotions, de leurs craintes, de leurs utopies. Leur ami Christian Legrève, artiste, a composé pour le groupe vocal plusieurs chansons qui traitent du monde chaotique d’aujourd’hui avec un sens aigu de la dérision. Il est aussi l’auteur du spectacle « Touristes ! ».

 

Récemment, « C’est des canailles ! » a provoqué la rencontre entre un poème de l’auteur palestinien Mahmoud Darwich et le compositeur américain et liégeois Garret List. Cette rencontre a donné lieu à la création de la cantate « Etat de siège ». L’interprétation de ce long et très beau poème à la thématique universelle, écrit à Ramallah en février 2002, témoigne  de l’engagement du groupe à apporter vocalement sa pierre à la construction d’un monde sans murs ni asservissements.